Jolis sauvages

« Jolis sauvages – Une année sans école » est un récit illustré de l’année que Lili et son compagnon ont vécue en laissant leurs deux enfants apprendre de façon autonome et informelle (Léon, 4 ans, et Ella, presque 2 ans), dans le cadre de ce qu’on appelle « l’instruction en famille » (IEF).

Cette BD m’a beaucoup plue parce que :

  1. L’auteur n’est pas prosélyte : elle raconte son histoire de maman, leurs choix de parents, les aspects pratiques de ce mode de vie, et les motivations qui les sous-tendent
  2. C’est joli et agréable à lire, et l’humour est présent tout au long du livre
  3. Il y a des synthèses d’informations bien conçues et utiles : définitions, schémas, bilans chiffrés, description par étapes d’une inspection par exemple, références
  4. C’est un témoignage personnel authentique, dans lequel on retrouve donc les côtés enthousiasmants et les côtés difficiles de ce choix hors norme (moins de 2,5% d’enfants de 3 ans ne sont pas scolarisés et, tous âges confondus, 0,3% seulement).

L’ouvrage présente plusieurs portraits de familles qui ont choisi l’IEF, aux 4 coins de France, et aborde des sujets parfois éludés : budget de la famille, ajustement des horaires de travail des parents (salarié ou indépendant), organisation familiale/couple, doutes et questionnements, aménagement de la maison, par exemple.

Personnellement, c’est aussi la première fois que je retrouve dans un bouquin des motivations et un cheminement très similaires aux miens, et ça fait du bien de se sentir compris et reconnu. C’est aussi rassurant de se rendre compte que les autres aussi, se posent 10000 questions, et que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Autrement dit, on essaye et on réajuste, et on recommence. Ce qui ne change pas, c’est cet enthousiasme et cet élan depuis le départ, et l’ingrédient de base (pas si facile à se procurer quotidiennement, mais ça se cultive bien!) : la CONFIANCE.

Plus largement, ce choix qui concerne en apparence « l’éducation » des enfants est une refonte de tout l’équilibre familial et un pas de géant dans la mise en œuvre concrète d’une vision du monde et de la société. Non, je n’ai plus peur des mots 🙂

Si vous êtes intéressé(e) par tout ce qui touche à l’apprentissage, aux enfants, à l’école, ou simplement curieux d’une histoire bien racontée, je vous recommande cette lecture pour l’été! Et c’est aussi un premier article, avant d’autres qui suivront prochainement ici, sur les apprentissages autonomes et informels.

 

Jolis sauvages – une année sans école, de Lise Desportes, Editions Steinkis, mai 2019.

Disponible sur la boutique de Lili : http://boutique.liliaimelenougat.fr/product/jolis-sauvages-une-annee-sans-ecole

Et si vous ne voulez/pouvez pas vous offrir le livre, comme Lili est vraiment TRES sympa, les planches de sa BD sont accessibles sur le site du livre : https://jolis-sauvages.com/ 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!